Une courte présentation vidéo de la région en format RealVideo (6.26MB)

Vous pouvez télécharger le player en cliquant ici

Le lieu de villégiature Freiamt dans la Forêt Noire est un point de départ idéal pour randonneurs. Sa situation centrale est en effet exceptionnelle pour partir en virées dans la Forêt Noire, au Kaiserstuhl, le lac de Constance, en Suisse ou en France (Alsace).

Nous nous situons dans la région de l'Europa-Park :

Europapark

A la frontière des trois pays, Allemagne/Suisse/France, il y a beaucoup d'itinéraires pour des virées passionnantes :

Beautés naturelles, villes historiques et villages, curiosités ancestrales (ici Fribourg avec la cathédrale et la "tour la plus belle de la Chrétienté", selon les termes de Reinhold Schneider) : les possibilités d'organisation de loisirs sont innombrables et offrent des formules de vacances divertissantes, particulièrement le PARC d'EUROPE situé dans le Rust, et à peine à ½ heure de voiture de la propriété Hubertus.


100 kilomètres de sentiers de randonnée!

Vous pouvez partir à la découverte de paysages et d’itinéraires fabuleux traversant des prés fleuris, des forêts ombragées, des campagnes verdoyantes et des champs sauvages.
Les sentiers de randonnée débutent directement à notre porte, devant notre propriété !

 


Pas loin: Les cascades les plus hautes d'Allemagne

Un bruissement léger et incessant annonce les chutes de Triberg. Ce sont pourtant les cascades les plus hautes d'Allemagne. L’eau grondante et bouillonnante du Gutach tombe 163 m plus bas !. Sur les chemins, le long des sept niveaux de la cascade, vous assistez à un spectacle naturel des plus grandioses. Vous pouvez admirer ici de véritables tableaux vivants, d’animaux, de plantes et des particularités de la région. Les écureuils vous accompagnent tout au long du chemin !

Histoire

Qui regarde la carte de la commune actuelle née en 1971 par l'association du Freiamt et d’Ottoschwanden, remarque d'abord sa grandeur. Avec plus de 5000 hectares, composés pour moitié de forêts, elle prend place parmi les plus grands espaces du Baden-Württemberg.
Le nombre d'habitants actuel est à peine de plus de 4000. Le relief du paysage, sculpté par les formations de minerais distincts qui fondent sa base, est extrêmement varié. On rencontre ici, côte-à-côte: grands plateaux et vallées profondément enfonçées, et plus loin encore, des vallées ouvertes entourées de sommets arrondis.
A l'Est, où se trouve notre maison, à Pflingsteck, le terrain monte distinctement jusqu’au massif du Hünersedel (744m).
L'autre aspect du paysage qui, sur la carte, frappe d’emblée le regard est le grand nombre de petites et minuscules agglomérations: villages, hameaux, pics et cours d’eau: Streusiedelgebiet, comme le nomme le géographe. Ses origines liées à l’activité de défrichement qui remonte probablement à avant le 12ème siècle, prennent racines sur les bords du sud-ouest.
C’est pourquoi le nom <Frei Amt> indique qu'une région a été concentrée ici, assemblée par un statut commun. Cette désignation collective fut d'abord effective pendant le 15ème et au 16ème siècles. En 1528, le nom apparaît pour la première fois dans les citations et est en rapport étroit avec le pouvoir du souverain badois, de là une concurrence avec les autres pouvoirs locaux.
Après défrichement et rassemblement par le jeu des achats et des dons, la possession s’unifie jusqu’au début du 19ème siècle.
Des quatre paroisses existantes dans le Moyen-Age, tout a été réformé par les Badener. Des églises prennent racines à Keppenbach (1746), Brettental en 1720, à Reichenbach au 18ème siècle, dans l’Ottoschwanden (tour datant du 13ème siècle et corps de l’église datant de 1737), et à Mussbach (1899).
 

Conditions Générales d'utilisation